!
!

frises

Avertissement
Les illustrations sont non contractuelles : les vignettes de pochoir présentent l'aspect des motifs et n'en sont qu'une illustration. Les pochoirs réels ne présentent pas le copyright au milieu du pochoir. Par ailleurs les motifs indépendants peuvent être organisés différemment que sur les illustrations.

!

Frise-nymphee-jardin-fontaine ****

L'illustration représente le motif à l'unité. 
Pour la frise, le motif est répété sur une longueur de 58 cm ou au moins 2 fois.  

pour un motif
largeur = hauteur / 0,3   

Cette frise en rinceau d’acanthe orne le pourtour du stylobate du nymphée de la Fontaine. Dans l’Antiquité, le nymphée était une
construction avec eau, bassins, et statues consacrée aux nymphes. Le nymphée antique de Nîmes, abandonné depuis le Moyen Age, a été redécouvert lors des travaux de régulation des eaux de la source au cœur du jardin. Tout le nymphée fut réaménagé par Jacques-Philippe Mareschal, ingénieur du roi, qui en garda les grandes lignes architecturales.

La frise actuelle en rinceaux d’acanthe n’est qu’une copie XVIIIe siècle de la frise antique.

 

Suggestions d’utilisation

- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien
garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Frise-fleur-jardin-fontaine **

L'illustration représente le motif à l'unité, comprenant 4 éléments. 

 

Cette frise fleurie orne l’un des dix vases Médicis du jardin de la Fontaine. Ces vases en marbre sculpté, de taille imposante, sont placés sur un haut piédestal et entourent l’un des bassins du jardin près du nymphée antique. Ils ont été acquis par la ville de Nîmes en 1747 lors du démantèlement du château de la Mosson, folie XVIIIe siècle près de Montpellier.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en frise simple.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une
orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts
nécessitent du soin.

Frise-volute-jardin-fontaine *

Sur l'illustration le motif d'origine est doublé. La dimension donnée en liste déroulante est celle correspondant à la moitié de la représentation (motif non redondant). L'achat du Motif sans frise représente lui-même la moitié de l'illustration.

Commandé en frise, le motif simple est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois. 

Les trois grilles d’entrée majestueuses en fer forgé sont le prolongement décoratif du jardin de la Fontaine. Elles sont dans
le goût du XVIIIe siècle avec feuilles d’acanthe en terminaison ou en rinceaux, fleurons et volutes. Les grilles ont été récemment restaurées et les motifs d’acanthe et les volutes ont été dorés. Cette frise en volute vient rompre la verticalité des grilles du jardin en leur centre, et assure en même temps une solidité à l’ouvrage.

 

Suggestions d’utilisation

- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu,
- recomposé dans un réseau grillagé.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Frise-lambrequin-jardin-fontaine **

L'illustration représente le motif à l'unité.

Pour la frise, le motif est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois. 

Cette frise composée de lambrequins orne l’un des dix vases Médicis du jardin de la Fontaine. Ces vases en marbre sculpté, de taille imposante, sont placés sur piédestal et entourent l’un des bassins du jardin près du nymphée antique. Ils ont été acquis par la ville de Nîmes en 1747 lors du démantèlement du château de la Mosson près de Montpellier.

Le motif du lambrequin figure une étoffe découpée en feston le plus souvent garnie de glands ou de franges. Le centre du lambrequin reçoit ici un monogramme : un double B inversé. Il désigne Joseph Bonnier de la Mosson, le propriétaire du château éponyme.

 

Suggestions d’utilisation

- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Le truc du professionnel

Si vous prenez des pochoirs très complexes de très petite taille vous pouvez rencontrer des difficultés à la fois dans l'utilisation et la réutilisation du pochoir. Au contraire, plus votre pochoir est de grande taille, plus il est solide et facile à mettre en peinture et à réutiliser. La seule exception notable concerne l'utilisation des pochoirs sur textile : même les pochoirs complexes de petite taille peuvent être utilisés avec une relative sûreté et un nombre de fois conséquent.

Si vous tenez à utiliser quand même des pochoirs de très petite taille sur des matières dures (mur, bois, carton...) rappelez-vous que les ponts, très fins, sont plus fragiles que sur les mêmes pochoirs utilisés dans une plus grande taille. Pour éviter au décollage la déformation des ponts dans la perspective d’un usage renouvelé, vous devez adapter l’adhérence du pochoir à la matière sur laquelle il va être appliqué. Pour le masquage du verre, par exemple, surface très adhérente parce que très lisse, il ne faut pas hésiter à fatiguer l’adhésif du pochoir au moyen d’un contact répété de la surface collante du pochoir avec un textile non pelucheux avant toute application. Ainsi le pochoir se retirera plus facilement et les ponts seront épargnés.