Ambiance Soie et Velours

Historique

Le XIIIe siècle marque la prédominance de l’Italie dans l’art du tissage et du décor des étoffes de soie dans toute l’Europe pour plus de trois siècles ; Lucques, Venise furent pendant longtemps les cités les plus importantes par la qualité et la quantité des étoffes produites. La soie brute arrivait du Moyen Orient à Gênes ou Venise avant d’être achetée par les tisserands italiens. L’ingénuosité des motifs, leurs compositions, et les techniques qui s’enrichissent (apparition des velours notamment) feront le triomphe des artisans italiens. Il faut attendre le XVe siècle pour que la France fabrique à son tour des vêtements soyeux plutôt que de les faire venir d’Italie. Pour limiter ces importations onéreuses, Louis XI décide la création de la première manufacture royale de soie à Tours en 1470 et installe, à cette occasion, des artisans italiens réputés dans le travail des soieries. Mais François 1er accorda, en 1540 à Lyon, le privilège de la fabrication du tissu de soie, assurant définitivement à la ville  le monopole du marché. On peut ainsi voir au musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, une magnifique collection de textiles : soies, lampas, velours à reproduire dans la maison.

 


Antonio del Pollaiolo - Jeune femme de profil (fragments), vers 1465

 

Avertissement
Les illustrations sont non contractuelles : les vignettes de pochoir présentent l'aspect des motifs et n'en sont qu'une illustration. Les pochoirs réels ne présentent pas le copyright au milieu du pochoir. Par ailleurs les motifs indépendants peuvent être organisés différemment que sur les illustrations.

 

!

Brocatelle de Tours ***

largeur = hauteur / 1,1 

 

Le motif aux œillets est tiré d’une brocatelle d’un atelier de Tours (France) actif au XVIe siècle dont le fond gris satiné met en valeur le bouquet rouge. La brocatelle est un tissu caractérisé par des effets de satin en relief se détachant d’un fond plat. Les brocatelles vénitiennes étaient fort appréciées en France, ce qui a conduit les ateliers de France à les imiter. Ces étoffes lourdes étaient essentiellement utilisées en séparation de murs ou en ameublement pour la couverture de sièges.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du support à cause des ponts ou des enroulements.

Brocatelle-fleuron-france ***

largeur motif principal = hauteur / 0,86 

Ce motif utilisable en frise est une interprétation d’une brocatelle à fleurons et couronne royale du XVIe siècle. La brocatelle est
un tissu caractérisé par des effets de satin en relief se détachant d’un fond plat. Celle qui a servi de modèle à la frise aux fleurons gagne ses effets par une soie rouge en relief sur un fond jaune de lin. Les brocatelles vénitiennes étaient fort appréciées en France, ce qui a conduit les ateliers de France à les imiter. Celle-ci est une fabrication française.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du support à cause des ponts ou des enroulements.

Etude d'assemblage de pochoirs (pour une pièce)

Si vous avez une pièce à orner, nous pouvons vous proposer une étude de composition à partir de nos pochoirs.

Il faut nous fournir :
- le plan au sol (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- les élévations (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- les emplacements de fenêtres, plinthes, cheminées, placards intégrés et portes (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- le type d'ambiance (médiévale, grand siècle...)
- la fourniture de photographies de la pièce peut nous faciliter le travail.

A partir de ces informations vous recevrez :
- 1 plan de composition en noir et blanc en image jpeg (du type de ceux présentés dans la partie projets de pièces ),
- la liste des pochoirs à commander sur le site avec leurs dimensions et leur emplacement dans la composition,
- une estimation des coûts des pochoirs hors réduction par quantité.

Dans cette étude décorative, la recherche et le nuancier de couleurs ne sont pas fournis (voir ci-dessous).

Attention ! Notre intervention débute après votre règlement. Dès celui-ci nous prenons contact avec vous pour élaborer le projet décoratif.

D'expérience, le recours à notre service de conception peut vous permettre d'économiser un bon nombre de pochoirs et d'atteindre un résultat décoratif d'emblée remarquable.

 

Etude de mise en couleurs (pour une pièce)

Au-delà de l'étude d'assemblage de pochoirs, qui ne concerne que le dessin général des motifs, nous pouvons faire une étude de couleurs pour vos décors de pièces soit dans le cadre des projets décoratifs proposés ci-dessus, soit dans le cadre d'une étude décorative personnalisée.

Il faut nous fournir :
- votre préférence colorée pour la pièce à décorer (les couleurs terres, les gris, les bleus, les verts, les blancs...).
- l'orientation de votre pièce (Sud, Nord-Est...),
- le plan et les élévations de la pièce avec fenêtres, cheminées etc. comme dans les projets proposés ici.

A partir de ces informations vous recevrez :
- 1 nuancier de couleurs pour les fonds et les motifs ; celui-ci est mis en gouache et vous servira d'échantillon pour commander vos couleurs
- un plan de la pièce en couleurs approximatives, la représentation des couleurs pouvant varier d'un poste à l'autre, en image jpeg  (du type de ceux présentés ci-dessus).

Attention ! Notre intervention débute après votre règlement. Dès celui-ci nous prenons contact avec vous pour élaborer le projet décoratif.

Frise-lampas-espagne ****

Le motif de cette frise est une composition de lampas-bouquet-espagne et lampas-mauresque-espagne (voir ci-dessus). 
Pour la frise, le motif est répété sur une longueur de 58 cm ou au moins 2 fois. 

Cette frise est typique de l’art hispano-mauresque. Elle est inspirée d’une chape liturgique de l’Espagne du XIVe siècle. Le lampas a une trame de fond rouge, le bouquet ressort brun et les mauresques sont d’or. On distingue un vaste répertoire ornemental sur les chapes : les décors végétaux (l’épi de blé, la vigne avec sa grappe et ses feuilles, diverses fleurs comme la pensée ou le chrysanthème, le roseau, etc.), les objets (les croix, cœurs, échelles, couronnes d’épines, etc.), les inscriptions et aussi les décors animaliers (le pélican, la colombe ou l’agneau pascal). Ici le bouquet de chrysanthème est associé à un décor végétal stylisé de feuillage.

 

Suggestions d’utilisation
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec,

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Frise-lampas-lucques ****

Pour la frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins deux fois.

 

Ce lampas aux décors animaliers date de la première moitié du XIVe siècle et est originaire de Lucques (Italie). La cité de Lucques était le centre soyeux le plus important de la péninsule au Moyen Age. Le succès de ses soieries d’influences orientales gagnait toute l’Europe ce qui rendaient les artisans de Lucques particulièrement recherchés par d’autres centres de production comme Venise. Lucques fabriquait à partir de soies persane, chinoise et capsienne arrivées depuis Gênes des draps de luxe destinés aux laïques comme aux ecclésiastiques. Sur fond de soie bleu azur, la frise végétale se dessine en fil blanc et les oiseaux en fil d’or.

 

Suggestions d’utilisation
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du
pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la
frise ou éviter des déchirements.

Frise-taffetas-italie ***

La hauteur du motif est celle d'une seule rangée. 
Pour la frise, le motif est répété sur une largeur de 58 cm en deux rangées alternées. 

pour un motif floral, largeur = hauteur / 0,98

Le taffetas ici interprété provient d’une fabrication italienne du XVIe siècle. Cette pièce d’étoffe fait partie de la collection du musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon (France). Le mot taffetas aurait pour origine le persan « taftâ » désignant ce qui est tissé selon le principe le plus simple du passage alternatif (au-dessus et au-dessous) des fils. Selon ce procédé de tissage, on
parle de toile quand la matière est de coton, de laine ou de lin, de taffetas quand il s’agit de la soie. Ce taffetas est une soie grise bleutée, filée d’or pour les motifs.

 

Suggestions d’utilisation

- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la
reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du support à cause des
ponts ou des enroulements.

Lampas-bouquet-espagne **

largeur = hauteur / 1,15 

 

Ce bouquet est dans le goût des mauresques par ses tiges plus ou moins renflées aboutissant à des feuilles stylisées. Il est une
transposition du décor d’une chape espagnole du XIVe siècle en lampas rouge, le bouquet contrastant en brun. Le lampas est un tissage dont l’origine remonte à la Perse du Xe siècle. Le tissu de soie est façonné de telle façon que le décor apparaît en relief sur le fond. Cette chape liturgique se trouve au musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon (France).

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Lampas-mauresque-espagne *

Le motif de base est répété jusqu'à 58 cm de longueur ou au moins de deux fois.

largeur = hauteur / 1,04 (rapport pour un seul motif)  

Ce motif de mauresque est extrait d’un ornement plus complexe ornant une chape. La chape est un vêtement liturgique catholique sans manche, ample et agrafé par-devant, porté lors de certaines célébrations par le prêtre. Ici, il s’agit d’une chape en lampas de l’Espagne du XIVe siècle. Les mauresques désignent un motif stylisé d’origine islamique, composé de tiges prolongées de feuilles représentées sans souci naturaliste.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Le truc du professionnel

Si vous prenez des pochoirs très complexes de très petite taille vous pouvez rencontrer des difficultés à la fois dans l'utilisation et la réutilisation du pochoir. Au contraire, plus votre pochoir est de grande taille, plus il est solide et facile à mettre en peinture et à réutiliser. La seule exception notable concerne l'utilisation des pochoirs sur textile : même les pochoirs complexes de petite taille peuvent être utilisés avec une relative sûreté et un nombre de fois conséquent.

Si vous tenez à utiliser quand même des pochoirs de très petite taille sur des matières dures (mur, bois, carton...) rappelez-vous que les ponts, très fins, sont plus fragiles que sur les mêmes pochoirs utilisés dans une plus grande taille. Pour éviter au décollage la déformation des ponts dans la perspective d’un usage renouvelé, vous devez adapter l’adhérence du pochoir à la matière sur laquelle il va être appliqué. Pour le masquage du verre, par exemple, surface très adhérente parce que très lisse, il ne faut pas hésiter à fatiguer l’adhésif du pochoir au moyen d’un contact répété de la surface collante du pochoir avec un textile non pelucheux avant toute application. Ainsi le pochoir se retirera plus facilement et les ponts seront épargnés.

Tapis-lampas-espagne ****

La hauteur correspond à celle d'un motif lampas-bouquet-espagne (voir ci-dessus)

pour un tapis, largeur = hauteur / 0,71 

Ce tapis est composé de motifs typiques de l’art hispano-mauresque. Ils sont inspirés de motifs ornant une chape liturgique de l’Espagne du XIVe siècle. Le lampas a une trame de fond rouge, le bouquet ressort brun et les mauresques sont d’or. On distingue un vaste répertoire ornemental sur les chapes : les décors végétaux (l’épi de blé, la vigne avec sa grappe et ses feuilles, diverses fleurs comme la pensée ou le chrysanthème, le roseau, etc.), les objets (les croix, cœurs, échelles, couronnes d’épines, etc.), les inscriptions et aussi les décors animaliers (le pélican, la colombe ou l’agneau pascal). Ici le bouquet de chrysanthème est associé à un décor végétal stylisé de feuillage.

 

Suggestions d’utilisation
- en répétition de motif pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec,

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Tapis-taffetas-italie ***

La hauteur correspond à celle d'une fleur de frise-taffetas-italie (voir ci-dessus)

pour un tapis, largeur = hauteur / 0,71 

Le taffetas ici interprété provient d’une fabrication italienne du XVIe siècle. Cette pièce d’étoffe fait partie de la collection du musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon (France). Le mot taffetas aurait pour origine le persan « taftâ » désignant ce qui est tissé selon le principe le plus simple du passage alternatif (au-dessus et au-dessous) des fils. Selon ce procédé de tissage, on
parle de toile quand la matière est de coton, de laine ou de lin, de taffetas quand il s’agit de la soie. Ce taffetas est une soie grise bleutée, filée d’or pour les motifs.

 

Suggestions d’utilisation

- en panneau décoratif ou en impression sur tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la
reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du support à cause des
ponts ou des enroulements.

Tapis-tissu-damasse *

La hauteur correspond à celle d'une fleur. 

pour un tapis, largeur = hauteur / 0,71 

Tapis composée par la répétition d'une fleur stylisée décorant un damas de soie espagnol du XIVe siècle. Le damas, ainsi nommé car originairement provenait de Damas (Syrie) est un tissu de soie qui oppose des dessins satinés sur un fond mat. Les motifs ainsi tissés, généralement de grandes fleurs, apparaissant sur l’envers sont la réplique inverse de ceux de l’endroit ; c’est un quelque sorte un tissu double face.

 

Suggestions d’utilisation

- sur un support à fonction décorative (panneau, tissu...) dans des rotations ou des tailles diverses,

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Tapis-velours-bronzino *

La hauteur correspond à celle d'un motif velours-bronzino (voir ci-dessus)

pour un tapis, largeur = hauteur / 0,71 

Ce motif en tapis est inspiré de la robe d’Eleonore de Tolède, épouse de Cosme 1er de Médicis, qui fut immortalisée par le peintre maniériste italien Bronzino en 1545. Bronzino, fils adoptif et apprenti de Pontormo, était entré au service des Médicis dès 1539. Sur ce portrait saisissant, collection de la Galerie des Offices de Florence (Italie), Eleonore pose avec son fils don Garcia. Les motifs d’arabesques noires et de pomme de pin en terre de Sienne tranchent sur le fond de velours écru. On dit qu’Eleonore fut enterrée avec.

 

Suggestions d’utilisation

- simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Tapis-velours-cisele-italie *

La hauteur correspond à celle d'une fleur.

pour un tapis, largeur = hauteur / 0,71 

Le velours ciselé joue sur les effets de relief. Il est composé de deux parties : le fond généralement de satin et le poil présenté en touffes coupées ou en bouclettes. L’utilisation du mode touffes ou bouclettes sur la pièce de tissu introduit une différence de niveau au toucher. Cette pièce de velours ciselé du XVIIe siècle, actuellement collection du musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon (France), est d’origine italienne.

 

Suggestions d’utilisation

- multiplié sur support décoratif (panneau, tissu...) dans des rotations ou des tailles diverses.

 

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Tissu-damasse *

Avec le choix en frise le motif est répété sur une longueur de 58 cm ou au moins deux fois.

largeur = hauteur / 1,04 

Cette fleur stylisée décore un damas de soie espagnol du XIVe siècle. Le damas, ainsi nommé car originairement provenait de Damas (Syrie) est un tissu de soie qui oppose des dessins satinés sur un fond mat. Les motifs ainsi tissés, généralement de grandes fleurs, apparaissant sur l’envers sont la réplique inverse de ceux de l’endroit ; c’est un quelque sorte un tissu double face.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin, en position affrontée ou opposée,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Velours-bronzino *

largeur = hauteur / 1,06 

 

 Ce motif est inspiré de la robe d’Eleonore de Tolède, épouse de Cosme 1er de Médicis, qui fut immortalisée par le peintre maniériste italien Bronzino en 1545.


Eléonore de Tolède, par Bronzino (1545)

 

Bronzino, fils adoptif et apprenti de Pontormo, était entré au service des Médicis dès 1539. Sur ce portrait saisissant, collection de la Galerie des Offices de Florence (Italie), Eleonore pose avec son fils don Garcia. Les motifs d’arabesques noires et de pomme de pin en terre de Sienne tranchent sur le fond de velours écru. On dit qu’Eleonore fut enterrée avec.

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses, - en début ou en terminaison de frise,
- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Velours-cisele-italie *

Avec le choix en frise le motif est répété sur une longueur de 58 cm ou au moins deux fois.

largeur = hauteur / 1,22 

Le velours ciselé joue sur les effets de relief. Il est composé de deux parties : le fond généralement de satin et le poil présenté en
touffes coupées ou en bouclettes. L’utilisation du mode touffes ou bouclettes sur la pièce de tissu introduit une différence de niveau au toucher. Cette pièce de velours ciselé du XVIIe siècle, actuellement collection du musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon (France), est d’origine italienne.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin, en position affrontée ou opposée,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.