Ambiance Japon

Histoire

L’intérêt des occidentaux pour l’esthétique japonaise commence avec les meubles en laque importés en Europe dès la fin du XVIe siècle par l’intermédiaire des Portugais. Puis le Japon se ferme à l’occident à l’époque Edo, de 1639 jusqu’au XIXe siècle, craignant l’invasion de la religion chrétienne. Seuls les commerçants chinois et hollandais garderont un accès limité par Nagasaki. Cette fermeture entretiendra la curiosité et le goût l’exotisme nippon. Ainsi les laques, devenues rares, sont parfois découpées et utilisées pour d’autres meubles à la mode du XVIIIe siècle. Quant en 1854, le Japon ouvre ses portes, c’est un engouement immédiat tant dans le domaine des motifs, des styles que des techniques de la culture nippone. En France, l’influence se fait sentir dans la peinture, les textiles, la mode des éventails, la céramique et les grès émaillés. L’Art Nouveau en porte la marque avec Gallé… On parle de japonisme.

 

Avertissement
Les illustrations sont non contractuelles : les vignettes de pochoir présentent l'aspect des motifs et n'en sont qu'une illustration. Les pochoirs réels ne présentent pas le copyright au milieu du pochoir. Par ailleurs les motifs indépendants peuvent être organisés différemment que sur les illustrations.

 

!

Japon-mon-1 **

L'illustration représente le motif à l'unité. Avec le choix frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois. 

largeur = hauteur 

Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les « mon », eux se réfèrent à une seule personne. Bien que
plus anciens, les kamon se sont répandus vers le XIe siècle chez les samouraïs et les commerçants sortant ainsi des limites de la cour impériale. Les symboles représentés, généralement inscrits dans un cercle, sont issus du monde végétal (cerisier, chrysanthème, roseau, ginkgo, paulonia, etc.), des symboles de la terre et du ciel (nuages, soleil, montagnes, etc.), du monde animal (phénix, grue, tortue, papillon, etc.), des motifs religieux, des arts martiaux, des outils, etc. Aujourd’hui, on compte plusieurs milliers de mon différents.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Japon-mon-2 **

L'illustration représente le motif à l'unité. Avec le choix frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois. 

largeur = hauteur / 0,99 

Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les « mon », eux se réfèrent à une seule personne. Bien que plus anciens, les kamon se sont répandus vers le XIe siècle chez les samouraïs et les commerçants sortant ainsi des limites de la cour impériale. Les symboles représentés, généralement inscrits dans un cercle, sont issus du monde végétal (cerisier, chrysanthème, roseau, ginkgo, paulonia, etc.), des symboles de la terre et du ciel (nuages, soleil, montagnes, etc.), du monde animal (phénix, grue, tortue, papillon, etc.), des motifs religieux, des arts martiaux, des outils, etc. Aujourd’hui, on compte plusieurs milliers de mon différents.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Japon-mon-3 *

Sur la planche les deux motifs. Avec le choix frise, les motifs sont alternés sur une longueur de 58 cm ou au moins 2 fois.

largeur = hauteur / 0,97  

Sur la planche deux variantes Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les « mon », eux se réfèrent à une seule personne. Bien que plus anciens, les kamon se sont répandus vers le XIe siècle chez les samouraïs et les commerçants sortant ainsi des limites de la cour impériale. Les symboles représentés, généralement inscrits dans un cercle, sont issus du monde végétal (cerisier, chrysanthème, roseau, ginkgo, paulonia, etc.), des symboles de la terre et du ciel (nuages, soleil, montagnes, etc.), du monde animal (phénix, grue, tortue, papillon, etc.), des motifs religieux, des arts martiaux, des outils, etc. Aujourd’hui, on compte plusieurs milliers de mon différents.

Ici une fleur à cinq pétales. Le chiffre cinq est sacré au Japon, il symbolise la totalité qui érige les principes de vie. C’est ainsi que nombre de compositions de motifs reposent sur une base cinq.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Japon-mon-4 ***

L'illustration représente le motif à l'unité. Avec le choix frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois.  

largeur = hauteur

Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les « mon », eux se réfèrent à une seule personne. Bien que plus anciens, les kamon se sont répandus vers le XIe siècle chez les samouraïs et les commerçants sortant ainsi des limites de la cour impériale. Les symboles représentés, généralement inscrits dans un cercle, sont issus du monde végétal (cerisier, chrysanthème, roseau, ginkgo, paulonia, etc.), des symboles de la terre et du ciel (nuages, soleil, montagnes, etc.), du monde animal (phénix, grue, tortue, papillon, etc.), des motifs religieux, des arts martiaux, des outils, etc. Aujourd’hui, on compte plusieurs milliers de mon différents.

Ici une interprétation des entrelacs japonais.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du
support à cause des ponts ou des enroulements.

Japon-mon-5 *

L'illustration représente le motif à l'unité. Avec le choix frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois.  

largeur = hauteur / 0,99

Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les « mon », eux se réfèrent à une seule personne. Bien que plus anciens, les kamon se sont répandus vers le XIe siècle chez les samouraïs et les commerçants sortant ainsi des limites de la cour impériale. Les symboles représentés, généralement inscrits dans un cercle, sont issus du monde végétal (cerisier, chrysanthème, roseau, ginkgo, paulonia, etc.), des symboles de la terre et du ciel (nuages, soleil, montagnes, etc.), du monde
animal (phénix, grue, tortue, papillon, etc.), des motifs religieux, des arts martiaux, des outils, etc.

Ici une interprétation du nuage ; celui-ci occupe une place importante dans le décor des laques, des estampes. Il est un symbole de bonheur et d’évasion..

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Japon-mon-6 *

L'illustration représente le motif à l'unité. Avec le choix frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois.  

largeur = hauteur

Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les « mon », eux se réfèrent à une seule personne. Bien que plus anciens, les kamon se sont répandus vers le XIe siècle chez les samouraïs et les commerçants sortant ainsi des limites de la cour impériale. Les symboles représentés, généralement inscrits dans un cercle, sont issus du monde végétal (cerisier, chrysanthème, roseau, ginkgo, paulonia, etc.), des symboles de la terre et du ciel (nuages, soleil, montagnes, etc.), du monde animal (phénix, grue, tortue, papillon, etc.), des motifs religieux, des arts martiaux, des outils, etc. Aujourd’hui, on compte plusieurs milliers de mon différents.

Ici une interprétation du soleil.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Japon-mon-7 **

L'illustration représente le motif à l'unité. Avec le choix frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois.  

largeur = hauteur

Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les montsuki sont des kimonos qui portent le blason familial. Et sont réservés aux cérémonies. Le mon est généralement imprimé en blanc sur chaque épaule du kimono, une fois sur chaque manche et enfin au milieu du dos. Aujourd’hui, on compte plusieurs milliers de mon différents.

Ici une interprétation du motif de la roue.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Japon-mon-8 *

L'illustration représente le motif à l'unité. Avec le choix frise, le motif représenté sur l'illustration est répété sur une largeur de 58 cm ou au moins 2 fois.  

largeur = hauteur

Les « kamon » sont des emblèmes familiaux japonais. Les « mon », eux se réfèrent à une seule personne. Bien que plus anciens, les kamon se sont répandus vers le XIe siècle chez les samouraïs et les commerçants sortant ainsi des limites de la cour impériale. Les symboles représentés, généralement inscrits dans un cercle, sont issus du monde végétal (cerisier, chrysanthème, roseau, ginkgo, paulonia, etc.), des symboles de la terre et du ciel (nuages, soleil, montagnes, etc.), du monde animal (phénix, grue, tortue, papillon, etc.), des motifs religieux, des arts martiaux, des outils, etc. Aujourd’hui, on
compte plusieurs milliers de mon différents.

 

Suggestions d’utilisation
- isolé en motif central, entre deux frises, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Le truc du professionnel

Si vous prenez des pochoirs très complexes de très petite taille vous pouvez rencontrer des difficultés à la fois dans l'utilisation et la réutilisation du pochoir. Au contraire, plus votre pochoir est de grande taille, plus il est solide et facile à mettre en peinture et à réutiliser. La seule exception notable concerne l'utilisation des pochoirs sur textile : même les pochoirs complexes de petite taille peuvent être utilisés avec une relative sûreté et un nombre de fois conséquent.

Si vous tenez à utiliser quand même des pochoirs de très petite taille sur des matières dures (mur, bois, carton...) rappelez-vous que les ponts, très fins, sont plus fragiles que sur les mêmes pochoirs utilisés dans une plus grande taille. Pour éviter au décollage la déformation des ponts dans la perspective d’un usage renouvelé, vous devez adapter l’adhérence du pochoir à la matière sur laquelle il va être appliqué. Pour le masquage du verre, par exemple, surface très adhérente parce que très lisse, il ne faut pas hésiter à fatiguer l’adhésif du pochoir au moyen d’un contact répété de la surface collante du pochoir avec un textile non pelucheux avant toute application. Ainsi le pochoir se retirera plus facilement et les ponts seront épargnés.

Etude d'assemblage de pochoirs (pour une pièce)

Si vous avez une pièce à orner, nous pouvons vous proposer une étude de composition à partir de nos pochoirs.

Il faut nous fournir :
- le plan au sol (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- les élévations (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- les emplacements de fenêtres, plinthes, cheminées, placards intégrés et portes (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- le type d'ambiance (médiévale, grand siècle...)
- la fourniture de photographies de la pièce peut nous faciliter le travail.

A partir de ces informations vous recevrez :
- 1 plan de composition en noir et blanc en image jpeg (du type de ceux présentés dans la partie projets de pièces ),
- la liste des pochoirs à commander sur le site avec leurs dimensions et leur emplacement dans la composition,
- une estimation des coûts des pochoirs hors réduction par quantité.

Dans cette étude décorative, la recherche et le nuancier de couleurs ne sont pas fournis (voir ci-dessous).

Attention ! Notre intervention débute après votre règlement. Dès celui-ci nous prenons contact avec vous pour élaborer le projet décoratif.

D'expérience, le recours à notre service de conception peut vous permettre d'économiser un bon nombre de pochoirs et d'atteindre un résultat décoratif d'emblée remarquable.

Décorateurs,
téléchargez ici un pdf pour présenter ces projets à vos clients

Etude de mise en couleurs (pour une pièce)

Au-delà de l'étude d'assemblage de pochoirs, qui ne concerne que le dessin général des motifs, nous pouvons faire une étude de couleurs pour vos décors de pièces soit dans le cadre des projets décoratifs proposés ci-dessus, soit dans le cadre d'une étude décorative personnalisée.

Il faut nous fournir :
- votre préférence colorée pour la pièce à décorer (les couleurs terres, les gris, les bleus, les verts, les blancs...).
- l'orientation de votre pièce (Sud, Nord-Est...),
- le plan et les élévations de la pièce avec fenêtres, cheminées etc. comme dans les projets proposés ici.

A partir de ces informations vous recevrez :
- 1 nuancier de couleurs pour les fonds et les motifs ; celui-ci est mis en gouache et vous servira d'échantillon pour commander vos couleurs
- un plan de la pièce en couleurs approximatives, la représentation des couleurs pouvant varier d'un poste à l'autre, en image jpeg  (du type de ceux présentés ci-dessus).

Attention ! Notre intervention débute après votre règlement. Dès celui-ci nous prenons contact avec vous pour élaborer le projet décoratif.

Décorateurs,
téléchargez ici un pdf pour présenter ces projets à vos clients