Ambiance Animaux fabuleux

En Occident, aucune autre époque que le Moyen Age qui couvre un millénaire, n’a approché et mis en scène autant l’animal. On le découvre dans les décors d’église et jusqu’aux manuscrits d’architecture comme celui de Villard de Honnecourt où le dragon devient la lettre S. La culture médiévale est curieuse de l’animal ; deux courants de pensée se distinguent :
- un premier, minoritaire et hérité d’Aristote qui considère une véritable communauté entre les êtres vivants, homme et animal.
- un second, dominant, pour lequel l’homme à l’image de Dieu s’oppose à l’animal, imparfait et soumis. Ce qui explique pourquoi l’animal a été si souvent raconté, historié, immiscé au cœur de toutes les métaphores, et la constante des comparaisons de comportement avec l’homme. L'animal est parfois inventé pour accroître les peurs imaginaires ou simplement exagéré car il est décrit oralement de façon approximative. Les bestiaires médiévaux, mélange de réel et de fantaisie, nous révèlent ainsi les exemples des animaux les plus fabuleux.

!

Baleine-12-siecle-animaux-fabuleux **

largeur = hauteur / 0,75 

Cette baleine est une interprétation d’une miniature représentant la chasse à la baleine d’un bestiaire anglais de la fin du XIIe siècle. La baleine appartient au monde réel mais sa taille impressionnante a fécondé tout l’imaginaire médiéval. Les pêcheurs flamands avaient coutume d’aller la chasser dans les mers septentrionales car bien que l’entreprise fût périlleuse elle était fructueuse.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;

le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Basilic-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,51 

Le basilic, connu dès l’Antiquité, passe pour avoir un corps de serpent dressé avec une tête en crête. Il est particulièrement malfaisant. En effet Isidore de Séville (VIe-VIIe siècle) explique que l’homme qui a le malheur de regarder un basilic meurt aussitôt. Dans les bestiaires médiévaux, il va apparaître sous une autre forme : hybride du coq pour sa tête et une partie de son corps et du serpent pour sa terminaison.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Cheval-de-mer-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,7 

Ce cheval de mer est tiré d’un bestiaire anglais du XIIe siècle. Sur cette miniature en particulier sont reproduits toute une série de monstres marins à queue de poisson et corps avant d’animaux terrestres. Et pour rendre cet imaginaire encore plus réel, les monstres nagent au milieu des poissons.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;

le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Crocodile-1-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,39 

Le crocodile qui semble nager est extrait d’un bestiaire du XIIIe siècle du Nord de la France. Ce recueil présente une centaine de miniatures le plus souvent excentriques voire comiques comme ce crocodile.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;

le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Crocodile-2-animaux-fabuleux *

Sur la planche deux variantes de crocodile. La hauteur indiquée dans la liste déroulante correspond à la hauteur de deux crocodiles. 

pour un crocodile largeur = hauteur / 0,69  

Ce crocodile provient du Livre fleurissant en fleurs, un ouvrage français du début du XVIe siècle où la plupart des dessins ne sont pas colorés. L’auteur, Lambert de Saint Omer, n’avait probablement jamais vu de crocodile et il n’a pas hésité à lui faire une tête humaine. Le crocodile a toujours fait peur, Sir John Mandeville décrit cette « sorte de serpent » massacrant et mangeant les hommes en pleurant.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Dragon-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,42 

Le dragon est un monstre hideux, le plus grand de tous les serpents, qui dans le Moyen Age chrétien est associé au Mal, (il n’en va pas de même en Asie où il peut être bénéfique). Ses pattes sont terminées par d’énormes griffes, son regard est terrifiant, il crache le feu… Il court très vite, vole dans les airs et nage sous les eaux. Symboliquement une victoire sur le dragon constitue une victoire sur le péché, le Mal, le Diable. Ce dragon provient d’un recueil du XVe siècle français qui contient un bestiaire et d’autres textes.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;

le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Elephant-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,52 

Au Moyen Age l’éléphant n’est pas classé parmi les monstres qui peuplent les marges du monde. Il est utilisé comme animal de trait dès l’Antiquité ; son corps énorme permettait aux Perses et aux Indiens de le coiffer de tours de bois desquelles ils lançaient des projectiles sur leurs ennemis. L’éléphant ici représenté provient du Bestiaire divin de Guillaume Le Clerc de Normandie (XIIIe siècle) dans lequel il affirme qu’on ne peut atteindre l’animal qu’en le frappant au nombril !

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Elephant-dragon-animaux-fabuleux **

largeur = hauteur / 0,72

L’éléphant attaqué par son ennemi le dragon est extrait d’un bestiaire anglais du XIIIe siècle. Les illustrations les plus fréquentes concernant l’éléphant sont celles de l’animal enserré par la longue queue du dragon, ou celles de l’éléphant qui protège la femelle donnant naissance à l’éléphanteau dans la rivière.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin, - multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Grand-dragon-animaux-fabuleux **

Taille minimum : Largeur 16 cm x Hauteur 16 cm

largeur = hauteur

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central,
- en frise simple ou associée à d’autres motifs pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu,
- en composition de bandes ou de tapis de carreaux avec d’autres motifs.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la polychromie en appliquant une couleur de fond avant le passage du pochoir pour restituer le principe du carreau bicolore.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Evangeliaire-armenien-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,92 

Outre les miniatures en pleine page des manuscrits médiévaux, les marges offrent un espace propice à l’illustration et donc au bestiaire. Ces marges sont le plus souvent décorées de rinceaux habités et de drôleries. Cet oiseau avec tête en rinceau est extrait d’un Evangéliaire arménien du XIIe siècle

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Licorne-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,37 

La licorne est mentionnée dès l’Antiquité grecque pourvue d’un corps chevalin blanc, d’une corne frontale, d’une barbiche de bouc et de sabots fendus. Elle figure parmi les créatures légendaires les plus importantes au Moyen Age et à la Renaissance. Seule une jeune vierge peut capturer cet animal féroce dont la corne serait l'antidote tout poison. Sur l’original, une Bible historiale de Guiard des Moulins (XIVe siècle), cette petite licorne est colorée en bleu !

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse.

 

Niveau de difficulté : *

Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Oiseau-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,56 

Outre les miniatures en pleine page des manuscrits médiévaux, les marges offrent un espace propice à l’illustration et au bestiaire. Elles sont souvent décorées de rinceaux habités et de drôleries. Ces drôleries figurent par le biais de l’animal des métaphores des comportements humains. Il arrive aussi que la page soit constellée de petits croquis d’animaux imaginaires, généralement hybrides, simplement crayonnés.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté 

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Psautier-louterell-1-animaux-fabuleux **

largeur = hauteur / 0,45 

Autre exemple de bestiaire marginal : deux dragons affrontés du Psautier de Louterell (vers 1340).

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Psautier-louterell-2-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,6 

Autre exemple de bestiaire marginal : l’animal improbable à la tête bovine, aux pattes à sabots fendus et au corps d’oiseau du Psautier de Louterell (vers 1340).

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Psautier-louterell-3-animaux-fabuleux *

largeur = hauteur / 0,29 

Autre exemple de bestiaire marginal : le dragon à têtes multiples du Psautier de Louterell (vers 1340).

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;

le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

* Le pochoir est simple. Pas de difficulté particulière.

Villard-honnecourt-animaux-fabuleux **

largeur = hauteur / 1,68 

Quand le dragon devient la lettre S. Ce dragon emmêlé est tiré du manuscrit de Villard de Honnecourt. Villard est un architecte du XIIIe siècle qui a laissé un carnet de croquis de chantiers médiévaux. Et même s’il s’agit d’architecture, les animaux y figurent sous formes de croquis. Le thème naturaliste est en effet caractéristique du siècle de Villard si bien que les thèmes végétal ou animal sont omniprésents dans les manuscrits.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, en motif de coin,
- multiplié sur le support dans des rotations ou des tailles diverses,
- en début ou en terminaison de frise,
- en médaillon sur un dessus de porte, une couverture de livre, un centre de nappe.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;

le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Le truc du professionnel

Si vous prenez des pochoirs très complexes de très petite taille vous pouvez rencontrer des difficultés à la fois dans l'utilisation et la réutilisation du pochoir. Au contraire, plus votre pochoir est de grande taille, plus il est solide et facile à mettre en peinture et à réutiliser. La seule exception notable concerne l'utilisation des pochoirs sur textile : même les pochoirs complexes de petite taille peuvent être utilisés avec une relative sûreté et un nombre de fois conséquent.

Si vous tenez à utiliser quand même des pochoirs de très petite taille sur des matières dures (mur, bois, carton...) rappelez-vous que les ponts, très fins, sont plus fragiles que sur les mêmes pochoirs utilisés dans une plus grande taille. Pour éviter au décollage la déformation des ponts dans la perspective d’un usage renouvelé, vous devez adapter l’adhérence du pochoir à la matière sur laquelle il va être appliqué. Pour le masquage du verre, par exemple, surface très adhérente parce que très lisse, il ne faut pas hésiter à fatiguer l’adhésif du pochoir au moyen d’un contact répété de la surface collante du pochoir avec un textile non pelucheux avant toute application. Ainsi le pochoir se retirera plus facilement et les ponts seront épargnés.