Ambiance Encyclopédie

Le grand œuvre des Lumières

L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers est une encyclopédie française, éditée de 1751 à 1772 sous la direction de Diderot et D’Alembert.

Il s’agit d’un ouvrage majeur du XVIIIe siècle. D’abord parce qu’elle est la première encyclopédie française. Ensuite, parce que par la synthèse des connaissances du temps qu’elle contient, elle représente un travail rédactionnel et éditorial considérable pour l’époque. Enfin, au-delà des savoirs qu’elle compile, le travail qu’elle représente et les finalités dont la chargent ses auteurs deviennent un symbole de l’œuvre des Lumières, une arme politique et, à ce titre, l’objet de nombreux rapports de force entre les éditeurs, les rédacteurs, le pouvoir séculier et ecclésiastique.

L’Encyclopédie en chiffres - ouvrage de base (car il y eut des ajouts ultérieurs) :
L'ouvrage, énorme pour l’époque, a occupé mille ouvriers pendant vingt-quatre ans ; il y eut 2 250 souscripteurs et l’Encyclopédie fut tirée à 4 250 exemplaires (nombre dérisoire aujourd’hui mais, au XVIIIe siècle, un tirage « normal » ne dépassait pas les 1 500 exemplaires).
L’encyclopédie comprenait :
17 volumes de texte
11 volumes d’illustrations
71 818 articles
Sa rédaction s’est étalée sur 15 ans, et sa publication sur 21 ans
Nos pochoirs reprennent quelques unes des planches les plus belles de l'Encyclopédie.
Ils ont été conçus pour la décoration de pièces entières, en motifs espacés, au long des murs.

 

!

Encyclopédie-planche-astronomie-1***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

D'après l'Encyclopédie :

« Astronomie : composée de étoile, & de regle, loi. L'Astronomie est la connoissance du ciel & des phénomenes célestes. L'Astronomie est, à proprement parler, une partie des Mathématiques mixtes, qui nous apprend à connoître les corps célestes, leurs grandeurs, mouvemens, distances, périodes, éclipses, &c. (…)

Les auteurs varient sur l'invention de l'Astronomie : on l'attribue à différentes personnes ; différentes nations s'en font honneur, & on la place dans différens siecles. A s'en rapporter aux anciens historiens, il paroît que des rois inventerent & cultiverent les premiers cette science : Belus roi d'Assyrie, Atlas roi de Mauritanie, & Uranus, qui regnoit sur les peuples qui habitoient les bords de l'océan Atlantique, passent pour avoir donné aux hommes les premieres notions de l'Astronomie. »

 

Planche XXIII, « Astronomie, Instrumens, Premier secteur de Mr Graham »

Encyclopédie-planche-astronomie-2***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche X,« Astronomie, Instrumens, Quart de cercle mural en perspective et dévelopement du contrepoid à la lunette »

Encyclopédie-planche-astronomie-3***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus) 

Planche XVIII, « Astronomie, Instrumens, suitte de micrometre »

Encyclopédie-planche-astronomie-4***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

Planche XXV, « Astronomie, Instrumens, secteur de Mr Haley »

Encyclopédie-planche-astronomie-5***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

Planche XXII, « Astronomie, Instrumens, instrument des paysages en perspective »

Encyclopédie-planche-astronomie-6***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

Planche XXVI, « Astronomie, Instrumens, secteur de Mr de Fouchi &c »

Encyclopédie-planche-astronomie-7***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus

Planche XIV, « Astronomie, Instrumens, quart de cercle mobile »

Encyclopédie-planche-astronomie-8***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

Planche XVI, « Astronomie, Instrumens, micrometre du quart de cercle mobile »

Encyclopédie-planche-astronomie-les 8 planches***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)
Taille pour 1 planche
Prix pour les 8 planches

Encyclopédie-planche-cheval-1***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche XVI de la série Eperonnier représentant 6 étriers.

« Etrier : espece de grand anneau de fer ou d'autre métal, forgé & figuré par l'éperonnier, pour être suspendu par paire à chaque selle au moyen de deux étrivieres ; & pour servir, l'un à présenter un appui au pié gauche du cavalier lorsqu'il monte en selle & qu'il met pié à terre, & tous les deux ensemble à soûtenir ses piés ; ce qui non-seulement l'affermit, mais le soulage d'une partie du poids de ses jambes quand il est à cheval. »

(Texte original de l'Encyclopédie)

Encyclopédie-planche-cheval-2***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche XXII de la série Manège qui en comporte 33

Représentattion de trois selles : selle à Piquer, selle Angloise à Ragostki et selle Angloise

« Selle : espece de siége rembourré qu'on met sur le dos du cheval pour la commodité du cavalier. (…)

L'origine de la selle n'est pas bien connue. G. Decan en attribue l'invention aux Saliens, anciens peuples de la Franconie ; c'est de-là, dit-il, qu'est venu le mot latin sella, selle.

Il y a différentes especes de selles ; savoir, à la royale, à troussequin, à piquet, rase ou demi angloise, angloise, à basque, de course, de femme, de poste, de postillon, de couriers, de mâles, de fourgonniers, &c »

Encyclopédie-planche-cheval-3***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche III de la série Sellier-Carossiermontrant l’équipage du cheval de selle.

« Sellier : ouvrier qui fait & vend des selles. Il y a deux corps de maîtres Selliers à Paris ; les Selliers-Bourreliers & les Selliers-Lormiers-Carrossiers, dont les uns font des harnois & des selles, & les autres, outre les selles, font des carrosses. Les anciens statuts des Selliers -Lormiers-Carrossiers de la ville, fauxbourgs & banlieue de Paris sont les mêmes que ceux des Eperonniers, dont les Selliers se sont séparés vers le milieu du dix-septieme siecle. »

Encyclopédie-planche-cheval-4***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche XI de la série Manège représentant la croupade et la balotade.

« Manège : art de dompter, de discipliner, & de travailler les chevaux. (…)

Manège par haut. C'est la façon de faire travailler les sauteurs qui s'élevant plus haut que le terre-à-terre, manient à courbettes, à croupades, à ballotades. »

Encyclopédie-planche-cheval-5***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche XII de la série Manège représentant la « Capriole, leçon du piafer dans les piliers ».

« CABRIOLE, en terme de Manege, est un saut vif que le cheval fait sans aller en avant, de façon qu'étant en l'air il montre les fers, détache des ruades aussi loin qu'il peut les porter, & fait du bruit avec les piés. Ce mot vient de capreolare, & celui-ci de capreolus. (…)

La cabriole est la plus difficile de toutes les ruades. Il y a plusieurs sortes de cabrioles : cabriole droite ; cabriole en arriere, cabriole de côté, cabriole battue ou grisée, cabriole ouverte. »

Encyclopédie-planche-cheval-6***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche de la série Manège représentant une « suitte d’instrumens servans a dresser les chevaux »

Encyclopédie-planche-cheval-7***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche XIV de la série Eperonnier.

« Eperonnier : artisan qui forge, qui construit & qui vend des éperons, des mors de toute espece, des mastigadours, des filets, des bridons, des caveçons, des étriers, des étrilles, des boucles de harnois, &c. Les Eperonniers peuvent dorer, argenter, étamer, vernir, mettre en violet ou en couleur d'eau leurs ouvrages. Ils ont encore le droit de faire toutes sortes de boucles d'acier poli pour ceintures, porte-manchons, jarretieres, souliers, &c. mais communément ils ne se livrent pas à ce genre de travail. »

Encyclopédie-planche-cheval-8***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche XXVIII de la série Manège représentant une « suitte des meubles d’écurie ».

Encyclopédie-planche-cheval-les 8 planches***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)
Taille pour 1 planche
Prix pour les 8 planches

Encyclopédie-planche-dessin-1***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

« Dessein : terme de l'art de Peinture. Le mot dessein regardé comme terme de l'art de Peinture, fait entendre deux choses : il signifie en premier lieu la production qu'un artiste met au jour avec le secours du crayon ou de la plume. Dans une signification plus générale dont cette premiere dérive sans-doute, il veut dire l'art d'imiter par les traits les formes que les objets présentent à nos yeux. (…) »

Pour parvenir à bien dessiner, il faut avoir de la justesse dans les organes qu'on y employe, & les former par l'habitude, c'est-à-dire en dessinant très-fréquemment. »

Planche VI de la série Dessein (30 planches) représentant un « Mannequin »

Encyclopédie-planche-dessin-2***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus)

 

Planche XIII de la série Dessein (30 planches) représentant « Jambes et pieds »

Encyclopédie-planche-dessin-3***

hauteur = largeur x 1,65
(lettrages hors cadre inclus) 

Planche IX de la série Dessein (30 planches)

Projet Encyclopédie Diderot

 

décor mural en pochoir : Encyclopédie Diderot

Le projet proposé s’inspire des cabinets de curiosités de la Renaissance qui rassemblaient les merveilles rapportées du monde. L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert est la première encyclopédie française (XVIIIe siècle), synthèse des connaissances du temps et symbole de l’oeuvre des Lumières.


L’organisation ornementale du projet reprend l’idée d’une bibliothèque mise en scène dans un petit boudoir : la hauteur de la salle est de 3 m pour une surface au sol d’environ 6 m² : longueur de 3 m et largeur de 2 m.
Les fausses boiseries bleues peuvent être traitées en simple aplat de couleur, les plus aguerris préféreront vers un travail d’ombre de lumière pour souligner les moulures.
Nous avons choisi les couleurs Farrow&Ball : Green Blue pour la fausse bibliothèque bleue, Mouse’s Back pour les motifs, New White pour le fond crème des motifs, le mur blanc pourrait être en All White ou James White.

Voir le projet en grand

Quantité de pochoirs nécessaire :
8 planches de l’Encyclopédie dédiées au cheval H 77,2 cm x L 47,3 cm (1 passage chaque)
8 planches de l’Encyclopédie dédiées à l’astronomie H 77,2 cm x L 47,3 cm (1 passage chaque)
1 bourgeon-acanthe1 H 12,9 cm x L 5,3 cm (12 passages) Ambiance Grand siècle
1 cartouche-cuir H 36 cm x L 58,3 cm (2 passages) Ambiance Grand Siècle
1 monogramme-enlace H 18 cm x L 18 cm (2 passages) Ambiance Mariage

 

Le truc du professionnel

Si vous prenez des pochoirs très complexes de très petite taille vous pouvez rencontrer des difficultés à la fois dans l'utilisation et la réutilisation du pochoir. Au contraire, plus votre pochoir est de grande taille, plus il est solide et facile à mettre en peinture et à réutiliser. La seule exception notable concerne l'utilisation des pochoirs sur textile : même les pochoirs complexes de petite taille peuvent être utilisés avec une relative sûreté et un nombre de fois conséquent.

Si vous tenez à utiliser quand même des pochoirs de très petite taille sur des matières dures (mur, bois, carton...) rappelez-vous que les ponts, très fins, sont plus fragiles que sur les mêmes pochoirs utilisés dans une plus grande taille. Pour éviter au décollage la déformation des ponts dans la perspective d’un usage renouvelé, vous devez adapter l’adhérence du pochoir à la matière sur laquelle il va être appliqué. Pour le masquage du verre, par exemple, surface très adhérente parce que très lisse, il ne faut pas hésiter à fatiguer l’adhésif du pochoir au moyen d’un contact répété de la surface collante du pochoir avec un textile non pelucheux avant toute application. Ainsi le pochoir se retirera plus facilement et les ponts seront épargnés.

Etude d'assemblage de pochoirs (pour une pièce)

Si vous avez une pièce à orner, nous pouvons vous proposer une étude de composition à partir de nos pochoirs.

Il faut nous fournir :
- le plan au sol (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- les élévations (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- les emplacements de fenêtres, plinthes, cheminées, placards intégrés et portes (s'inspirer des plans proposés dans la partie projets de pièces),
- le type d'ambiance (médiévale, grand siècle...)
- la fourniture de photographies de la pièce peut nous faciliter le travail.

A partir de ces informations vous recevrez :
- 1 plan de composition en noir et blanc en image jpeg (du type de ceux présentés dans la partie projets de pièces ),
- la liste des pochoirs à commander sur le site avec leurs dimensions et leur emplacement dans la composition,
- une estimation des coûts des pochoirs hors réduction par quantité.

Dans cette étude décorative, la recherche et le nuancier de couleurs ne sont pas fournis (voir ci-dessous).

Attention ! Notre intervention débute après votre règlement. Dès celui-ci nous prenons contact avec vous pour élaborer le projet décoratif.

D'expérience, le recours à notre service de conception peut vous permettre d'économiser un bon nombre de pochoirs et d'atteindre un résultat décoratif d'emblée remarquable.

 

Etude de mise en couleurs (pour une pièce)

Au-delà de l'étude d'assemblage de pochoirs, qui ne concerne que le dessin général des motifs, nous pouvons faire une étude de couleurs pour vos décors de pièces soit dans le cadre des projets décoratifs proposés ci-dessus, soit dans le cadre d'une étude décorative personnalisée.

Il faut nous fournir :
- votre préférence colorée pour la pièce à décorer (les couleurs terres, les gris, les bleus, les verts, les blancs...).
- l'orientation de votre pièce (Sud, Nord-Est...),
- le plan et les élévations de la pièce avec fenêtres, cheminées etc. comme dans les projets proposés ici.

A partir de ces informations vous recevrez :
- 1 nuancier de couleurs pour les fonds et les motifs ; celui-ci est mis en gouache et vous servira d'échantillon pour commander vos couleurs
- un plan de la pièce en couleurs approximatives, la représentation des couleurs pouvant varier d'un poste à l'autre, en image jpeg  (du type de ceux présentés ci-dessus).

Attention ! Notre intervention débute après votre règlement. Dès celui-ci nous prenons contact avec vous pour élaborer le projet décoratif.