!
!

Grands formats

Ces grands pochoirs permettent une décoration rapide de grande envergure et libèrent du souci de la composition.

Avertissement
Les illustrations sont non contractuelles : les vignettes de pochoir présentent l'aspect des motifs et n'en sont qu'une illustration. Les pochoirs réels ne présentent pas le copyright au milieu du pochoir. Par ailleurs les motifs indépendants peuvent être organisés différemment que sur les illustrations.
!

Petit-candélabre-hopfer-1 **

Version vase Médicis pied dauphin

  

On considère Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg) être le premier à avoir utilisé la gravure à l’eau-forte dans l’imprimerie à la fin du XVe siècle. Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Ce petit candélabre est une interprétation faite depuis le motif panneau-grotesque-hopfer.

 

Suggestions d’utilisation
- isolé en motif central,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Petit-candélabre-hopfer-2 **

Version vase Médicis pied acanthe

 

On considère Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg) être le premier à avoir utilisé la gravure à l’eau-forte dans l’imprimerie à la fin du XVe siècle. Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Ce petit candélabre est une interprétation faite depuis le motif panneau-grotesque-hopfer.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Panneau-grotesque-hopfer **** 55 cm x 84,5 cm

Un seul format : 55 cm x 84,5 cm

 

 

 

On considère Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg) être le premier à avoir utilisé la gravure à l’eau-forte dans l’imprimerie à la fin du XVe siècle. Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Daniel Hopfer n’hésite pas à copier ses contemporains, ce qui est une pratique commune au XVIe siècle, et à adapter des éléments pour les besoins des ciseaux des orfèvres.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Trophee-elephant-boyvin ***

 Trophée du graveur René Boivin

 

René Boyvin (Né à Angers, vers 1525 - Mort à Angers vers 1625/1630) a d’abord travaillé à la Monnaie d'Angers en tant que graveur avant de s'installer vers 1545 à Paris où il entra au service de Pierre Milan, l'un des graveurs les plus réputés de l'école de Fontainebleau. A la mort de ce dernier, il s'installa à son propre compte et diffusa par l'estampe les œuvres des artistes de Fontainebleau. On connaît de lui de nombreuses gravures d’ornements, de portraits ainsi que de costumes et de bijoux.

 

Suggestions d’utilisation 

- isolé en motif central,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.  

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.  

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la reproduction en frise soit à la pose ou à l’enlèvement du support à cause des ponts ou des enroulements. 

Trophee-armure-hopfer-1 ***

Version inclinée vers bas droit avec grand nœud

 

On considère Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg) être le premier à avoir utilisé la gravure à l’eau-forte dans l’imprimerie à la fin du XVe siècle. Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Daniel Hopfer n’hésite pas à copier ses contemporains, ce qui est une pratique commune au XVIe siècle, et à adapter des éléments pour les besoins des ciseaux des orfèvres.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du support à cause des ponts ou des enroulements.

Trophee-armure-hopfer-2 ***

Version inclinée vers bas gauche avec petit nœud

 

On considère Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg) être le premier à avoir utilisé la gravure à l’eau-forte dans l’imprimerie à la fin du XVe siècle. Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Daniel Hopfer n’hésite pas à copier ses contemporains, ce qui est une pratique commune au XVIe siècle, et à adapter des éléments pour les besoins des ciseaux des orfèvres.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du support à cause des ponts ou des enroulements.

Moyen-candélabre-hopfer **

 Composition avec candélabre d'Hopfer

 

On considère Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg) être le premier à avoir utilisé la gravure à l’eau-forte dans l’imprimerie à la fin du XVe siècle. Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Ce candélabre est une interprétation faite depuis le motif panneau-grotesque-hopfer.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Grand-pilastre ****

 Grand pilastre à la manière de Gregorio Gregoriis

  

En architecture le pilastre est une grande colonne plate engagée dans un mur qui souvent sert de support décoratif sculpté ou peint. Le pilastre ornemental proposé ici est une interprétation des décors peints à la Renaissance, parfois en trompe-l’œil pour imiter la pierre sculptée. En ornementation le pilastre est souvent dénommé candélabre car de la base jaillissent les rinceaux tels les branches d’un candélabre. Du répertoire des grotesques et des arabesques, on note : les vases Médicis, les rinceaux, les acanthes, les perles, les fleurons entre autres.

Les motifs de ce pilastre sont inspirés des marges décoratives des livres de Gregorio de Gregoriis, imprimeur à Venise au tout début du XVIe siècle. Il fut le premier à imprimer un livre en Arabe, destiné aux communautés chrétiennes de Syrie.

 

Suggestions d’utilisation
- isolé en motif central,
- en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien
garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Grand-candélabre-hopfer ***

 Grand candélabre à la manière d'Hopfer

 

On considère Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg) être le premier à avoir utilisé la gravure à l’eau-forte dans l’imprimerie à la fin du XVe siècle. Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Ce petit candélabre est une interprétation faite depuis le motif panneau-grotesque-hopfer.

 

Suggestions d’utilisation

- isolé en motif central, - en frise simple pour une séparation murale ou une bordure de pièce de tissu.

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

*** Le pochoir est délicat. Il nécessite une certaine application soit pour la reproduction en frise soit à la pose ou l’enlèvement du support à cause des ponts ou des enroulements.

Projet de pièce Grotesques d'Hopfer

3 pochoirs du projet Grotesques d'Hopfer

panneau-grotesque-hopfer (Ambiance Renaissance / Grands formats) 55 cm x 84,5 cm
petit-candelabre-hopfer1 (Ambiance Renaissance / Grands formats) 26 cm x 84,5 cm 
monogramme-lacs-damour-majuscule (Ambiance Mariage / Monogramme) 26 cm x 26 cm 

La pièce est décorée des motifs à grotesques de Daniel Hopfer (vers 1470 à Kaufbeuren – 1536 à Augsburg). Ses panneaux à grotesques et ses trophées représentent un empilement d’éléments d’architecture, d’objets, de figures humaines et hybrides et de feuillages sinueux. Le trompe-l’œil des boiseries murales est esquissé par de simples traits qui peuvent être plus ou moins épais pour simuler l’épaisseur du bois.

Voir le projet en grand

 

Dimensions de la pièce
surface au sol de 4,5 m x 3,5 m
hauteur murs 3 m
fenêtre de 2 m x 1,1 m
porte de 2,18 x 1 m

Conseils
Le compartimentage des panneaux de soubassement et des parties hautes murales peut être réalisé en trompe-l'oeil dans la mesure où vous ne disposez pas de boiseries. Il suffit de délimiter les lignes des fausses moulurations à l'aide d'un scotch de peintre.

Le truc du professionnel

Si vous prenez des pochoirs très complexes de très petite taille vous pouvez rencontrer des difficultés à la fois dans l'utilisation et la réutilisation du pochoir. Au contraire, plus votre pochoir est de grande taille, plus il est solide et facile à mettre en peinture et à réutiliser. La seule exception notable concerne l'utilisation des pochoirs sur textile : même les pochoirs complexes de petite taille peuvent être utilisés avec une relative sûreté et un nombre de fois conséquent.

Si vous tenez à utiliser quand même des pochoirs de très petite taille sur des matières dures (mur, bois, carton...) rappelez-vous que les ponts, très fins, sont plus fragiles que sur les mêmes pochoirs utilisés dans une plus grande taille. Pour éviter au décollage la déformation des ponts dans la perspective d’un usage renouvelé, vous devez adapter l’adhérence du pochoir à la matière sur laquelle il va être appliqué. Pour le masquage du verre, par exemple, surface très adhérente parce que très lisse, il ne faut pas hésiter à fatiguer l’adhésif du pochoir au moyen d’un contact répété de la surface collante du pochoir avec un textile non pelucheux avant toute application. Ainsi le pochoir se retirera plus facilement et les ponts seront épargnés.

Panneau-grotesque-1 **** 110 cm x 280 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 280 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-2 **** 110 cm x 280 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 280 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-3 **** 110 cm x 280 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 280 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-4 **** 110 cm x 280 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 280 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-5 **** 110 cm x 247 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 247 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-6 **** 110 cm x 247 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 247 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-7 **** 110 cm x 247 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 247 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-8 **** 110 cm x 247 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 110 cm x Hauteur 247 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-9 **** 84 cm x 150 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 150 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-10 **** 84 cm x 150 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 150 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-11 **** 84 cm x 150 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 150 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-12 **** 84 cm x 150 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 150 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-13 **** 84 cm x 150 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 150 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Panneau-grotesque-14 **** 84 cm x 150 cm

Livré en 2 pochoirs verticaux qui, juxtaposés, reconstituent le panneau décoratif (petit chevauchement prévu pour assurer une bonne continuité du motif)

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 150 cm

 

Etienne Delaune (vers 1518 - vers 1583) est un des ornemanistes français les plus féconds du XVIe siècle : on lui attribue la paternité de plus de 400 estampes, généralement de petites tailles, dans le style maniériste de l’école de Fontainebleau. A l’usage des orfèvres, des médailleurs ou des armuriers, les œuvres de Delaune reproduisent des modèles ornementaux mais aussi des scènes allégoriques à destination de la tapisserie ou de l’illustration.

Les panneaux à grotesque proposés en pochoir sont inspirés de la suite complète de six burins représentant des Allégories des diverses sciences (dimension moyenne des gravures 8 x 5,7 cm) http://www.mbar.org/collections/guide/gravures/026.php http://www.meublepeint.com/delaune_etienne.htm

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Base-hybride-1 **** 84 cm x 47 cm

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 47 cm

 

 

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Base-hybride-2 **** 84 cm x 47 cm

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 47 cm

 

 

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Base-florale-1 **** 84 cm x 47 cm

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 47 cm

 

 

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Base-florale-2 **** 84 cm x 47 cm

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 47 cm

 

 

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Base-dais-1 **** 84 cm x 47 cm

Taille unique : Largeur 84 cm x Hauteur 47 cm

 

 

 

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Corbeille de fruits ****

Taille minimum :
largeur 40,5 cm x hauteur 48 cm
Largeur = hauteur /1,18

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Masque-homme-acanthe ****

Taille minimum :
largeur 40,5 cm x hauteur 48 cm
Largeur = hauteur /1,18

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Vase-bouquet ****

Taille minimum :
largeur 40,5 cm x hauteur 48 cm
Largeur = hauteur /1,18

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Vase-medicis-fleur ****

Taille minimum :
largeur 40,5 cm x hauteur 48 cm
Largeur = hauteur /1,18

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

**** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Base-dais-3 **

Taille minimum :
largeur 25 cm x hauteur 36 cm
Largeur = hauteur /1,44

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Base-dais-4 **

Taille minimum :
largeur 25 cm x hauteur 36 cm
Largeur = hauteur /1,44

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Tonnelle-laurier **

Taille minimum :
largeur 38 cm x hauteur 63 cm
Largeur = hauteur /1,66

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Guirlande-fruits-verticale **

Taille minimum :
largeur 19 cm x hauteur 70 cm
Largeur = hauteur /3,68

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Base-dais-2 **

Taille minimum :
largeur 84 cm x hauteur 32 cm
Largeur = hauteur /2,6

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Couronne-laurier **

Taille minimum :
largeur 38 cm x hauteur 38 cm
Largeur = hauteur

Suggestions chromatiques

Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ;
le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté

** Le pochoir demande de l’attention ; pas de difficulté particulière mais la multiplication ou la sensibilité des ponts nécessitent du soin.

Frise-aux-grenades ****

Taille minimum :
largeur 116,5 cm x hauteur 36 cm
Largeur = hauteur  x 3,24

Suggestions d’utilisation
- isolé en motif, entre deux frises
- intégré à une composition de panneaux décoratifs,
- en décor de pilastre ou de soubassement.

 

Suggestions chromatiques
Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté
**
** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Masque-corne-d'abondance ****

Taille minimum :
largeur 133,7 cm x hauteur 36 cm
Largeur = hauteur  x 3,71

Suggestions d’utilisation
- isolé en motif, entre deux frises
- intégré à une composition de panneaux décoratifs,
- en décor de pilastre ou de soubassement.

 

Suggestions chromatiques
Le motif est adapté à :
- la monochromie,
- la monochromie accentuée par un travail d’ombres et de lumières en choisissant une orientation lumineuse,
- la polychromie, chaque élément étant caché au passage des couleurs ; le travail d’ombres et de lumières est possible une fois le motif sec.

 

Niveau de difficulté
**
** Le pochoir est complexe. Les ponts sont nombreux ou sensibles. La pose du pochoir demande beaucoup de soin pour bien garder la forme, pour organiser la frise ou éviter des déchirements.

Projet de pièce Grotesque-1